Minable

Publié le par Snorri de Gotland

Minable, adjectif, susceptible d'être miné, c'est-à-dire détruit ou attaqué par une mine.

Gérard Depardieu est-il suspectible d'être miné ? Seul le maire de Néchin est capable de répondre au question du déminage de sa commune, et il est peu probable que Jean-Marc Ayrault soit au courant.

 

Dans un sens familier, minable fait pitié, par rapport à l'aspect, à la mine, à la physionomie.

Il n'est plus tout jeune, mais il serait en effet désagréable de s'entendre dire avoir une mine minable. Ce sont les seuls ravages du temps, pas de quoi jaser, c'est une simple querelle entre vieux...

 

Par extension, minable s'applique à une misère pitoyable, et là effectivement, si Gérard Dépardieu est dans une misère pitoyable, il vaut mieux qu'il s'exile en Belgique. Tout dépend ensuite de la signification du mot misère, mais à partir de l'assujettissement à l'ISF, on peut a priori écarter être dans la misère, sauf accident, comme l'imposition à 75%, par exemple.

 

Larousse dit qu'aujourd'hui, l'adjectif s'applique à la morale médiocre. Jean-Marc Ayrault s'attaque donc non pas à la physionomie ou à la richesse, mais à la morale ; une morale misérable, pauvre, médiocre, ravagée par le temps, les impôts et les sirènes de l'exil fiscal, au point qu'elle est susceptible d'être détruite ou attaquée par une mine.

 

Reste à savoir si la mine porte le nom d'exil fiscal ou d'imposition à 75%. Chacun est juge.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
DIFFICILE DAVOIR BONNE MINE EN HIVER AVEC LE VENT LA PLUIE LA NEIGE LE FROID LE BLIZZARD ON A PLUTOT MAUVAISE MINE UNE MINE DE déterré le teint blafard la mine à l'envers les cernes sous leyeux le<br /> dartes la couperose les lèvres gercées en bref pas une mine superbe<br /> cat
Répondre